Pour rappel que l'heure d'évaluation est obligatoire selon l'article 9 de l'arrêté du 5 mars 1991. Elle permet d'évaluer le niveau de l'élève (compétences et appréhensions) et d'établir un plan de formation adapté selon les besoins de l’élève.

C’est pour tout cela qu’Ornikar a conçu avec l'aide de ses partenaires enseignants un support vous permettant de réaliser une évaluation de qualité et de formaliser le plan de formation le plus adapté à l'élève.

Réaliser l'évaluation avec notre support

L'évaluation de la conduite permet de définir un nombre d'heures nécessaires pour la formation de l'élève, avant qu'il atteigne des compétences réelles de conduite. De nombreux critères sont pris en compte que ce soit des critères psychologiques, psychomoteurs, ou encore des critères liés à la motivation de l'élève, à son environnement, etc. Il faut aussi prendre en compte d'autres critères important comme le milieu géographique ou le niveau social de la ville.

Il peut donc apparaître difficile d'évaluer sur quelques questions et en quelques minutes d'exercices pratiques, les capacités de l'élève. Mais il ne faut pas oublier que cette évaluation n’est pas figée et doit être affinée et mise à jour grâce aux bilans de compétences qui doit avoir lieu, au moins une fois, au cours de la formation.

Compte-tenu de ces particularités, il est important que le barème proposé pour l'évaluation doit être affiné en conséquence.

Ainsi, au même titre que l'a fait le GFA, Ornikar propose ce barème d'évaluation à ses partenaires pour la réalisation des évaluations des candidats libres :

  • entre 17 et 39 points : plus de 40 heures
  • entre 40 et 59 points : entre 30 et 40 heures
  • entre 60 et 70 points : entre 25 et 30 heures
  • entre 71 et 85 points : entre 20 et 25 heures

Il est fortement recommandé de dire à un élève ayant un niveau faible (inférieur à 39 points) qu'il aura besoin de plus de 40 heures et non de lui dire qu'il va avoir besoin de 70 heures par exemple. En effet, cela ne serait ni constructif, ni pédagogique et encore moins encourageant !

Il est préférable d’insister sur le fait que c'est une estimation qui sera affinée en fonction de sa progression, de son investissement, etc. et d’impliquer l’élève dans sa formation en réalisant régulièrement des bilans de compétences et de bien pratiquer l’auto-évaluation qui lui permettront de prendre conscience de ses difficultés par lui-même et donc de mieux progresser. 

Réaliser le plan de formation avec notre support

Le plan de formation est essentiel pour aider les élèves à y voir plus clair dans leur formation. Il vous aidera, également, à organiser votre planning et à fidéliser les élèves. 

Il permettra de déterminer : 

  • Le rythme de conduite de l’élève
  • la date d’envoie du dossier
  • la date approximative de passage de l’examen

Pour cela, le plan de formation doit se baser sur :

  • du profil de l'élève
  • de son avancée dans sa formation (certains de vos élèves auront déjà le code de la route, d'autres non)
  • de vos disponibilités et celles de l'élèves
  • du nombre d'heures recommandées lors de votre évaluation
  • du délai d'obtention d'une place à l'examen dans le département de l’élève

Pour aller plus loin, voici une vidéo expliquant comment guider et rassurer le candidat dès l'évaluation initiale

👉 Quelques articles utiles : 

Avez-vous trouvé votre réponse?